LE BLOG DES COACHS DE BASKET

La philosophie du coach : les 5 points clés

En apprenant à jouer au basket, les enfants ne font pas uniquement du sport, ils rentrent dans l’école de la vie. Ils vont découvrir, comment la discipline, la persévérance ou encore le « travailler ensemble » peuvent les aider à obtenir de meilleurs résultats.😁 Ce sont souvent des notions nouvelles pour eux, mais je reste persuadé qu’elles vont les aider dans le reste de leur parcours. Et la philosophie du coach dans tout ça, à quoi sert-elle ? Je pense que nous jouons le rôle de guides dans ce processus de découverte chez l’enfant.
Finalement, nous avons une seule responsabilité : les accompagner et les former dans leur découverte et la pratique du basket. Plutôt cool, non ?😝
 C’est bien beau toutes ces histoires d’esprit sportif, d’apprentissage et de travail acharné, mais comment s’y prend-on au juste ??? Une fois de plus, ton blog préféré est là pour t’apporter une partie de la réponse. Pour le reste, le temps et l’expérience en feront leur affaire. 

Après cette intro, la plus longue de l’histoire de La Balle Orange, je te présente enfin le sujet du jour : Philosophie du coach — les 5 points clés à respecter. 

Qu’est-ce-que l’esprit sportif ? 

Comment parler de philosophie de l’entraîneur, sans aborder l’esprit sportif, impossible n’est-ce pas ? Mais déjà, est-ce qu’on est tous d’accord, sur ce qu’est l’esprit sportif ? Je vais te donner ma propre définition, libre à toi de partager la tienne dans les commentaires, au contraire, je suis friand de ce genre d’échange. 

«  L’esprit sportif, c’est apprendre à gagner avec grâce, et perdre avec dignité. C’est une leçon que chaque joueur va pouvoir tirer de sa propre expérience et ce quelque soit son niveau. » 

Pour aller plus loin, je dirais même que l’entraîneur est le gardien de cette pensée.

Il doit garder en tête que la défaite n’est pas un échec, mais une opportunité d’apprentissage. Elle nous offre un moyen de mesurer le chemine parcouru. Elle va nous aider à planifier les actions à mettre en place pour franchir le prochain palier. 

Esprit sportif et objectif

L’esprit sportif et tes objectifs sont étroitement liés. Sans esprit sportif difficile de garder le cap et de trouver l’énergie nécessaire pour définir tes objectifs. 

Et sans objectifs clairement définis, crois-moi, tu vas avoir du mal à faire passer tes messages auprès de tes joueurs ou de leur parent. Tu t’en doutes, pour que ça marche, tu vas devoir communiquer et pas seulement avec ton équipe, mais avec toutes les personnes qui gravitent autour de l’équipe. 

Plus tu seras transparent sur tes objectifs, plus ton groupe va tirer dans la même direction. Si tu veux maintenir cet état d’esprit, tu vas devoir apprendre à mettre en avant toutes les actions. Les plus évidentes, comme le panier de la gagne ou une interception, mais également les actions plus subtiles comme un joueur qui saute sur un ballon pour le récupérer ou une belle défense. 

Pour résumé, ton rôle c’est de maintenir un environnement positif pour tous les joueurs de l’équipe et pas uniquement pour les stars. 

Les 5 points clés de ta philosophie de coach 

  • Partage le temps de jeu de façon équitable.
    Pour un niveau de jeu novice, ou débutant quelque soit l’écart pendant le match, tu dois accorder le même temps de jeu à chacun de tes joueur (se) s. Tout le monde doit participer. Et puis entre nous, si tu gères correctement tes changements (voir l’article), rien ne t’empêche d’avoir la victoire au bout. 
  • Fais jouer tes joueurs à toutes les positions.
    Surtout chez les plus jeunes, il est important que tu leur fasses tester toutes les positions de jeu sur le terrain. Il est impossible de connaître à l’avance qu’elle sera le poste de jeux d’un joueur en plein développement. Si tu veux en savoir plus, je t’invite à lire mon article sur le sujet.
  • Encourage le travail personnel.
    Pour que tes joueurs progressent, il va falloir qu’ils apprennent à s’entraîner de leur côté. Évidemment, ce n’est pas toujours possible, mais ça ne coûte rien de donner du boulot supplémentaire à faire à la maison. Présente-le comme un bonus plutôt que comme une corvée.
  • Fais l’éloge de l’assiduité.Pour commencer, dis-toi que les jeunes peuvent rater un entraînement ou arriver en retard sans que ce soit leur faute. Après tout, ils sont encore dépendants de leurs parents. Ça ne t’empêche pas de récompenser les enfants qui sont tout le temps présent. Montre-leur que tu reconnais leur dévouement, mais sans pénaliser les enfants qui ne peuvent pas en faire autant.
  • Privilégier le travail d’équipe.
    L’esprit d’équipe est un équilibre difficile à trouver. Un joueur un peu égoïste peut facilement perturber cette alchimie. Tu dois enseigner à tes joueurs à penser à l’équipe avant de penser à eux. Le jeu collectif doit être la priorité, passer d’abord et tirer ensuite. La recherche du tir ouvert doit devenir le mantra de l’équipe. Chaque joueur doit avoir le sentiment de participer à l’attaque. 

Lorsque tu commences à travailler avec des enfants qui apprennent tout juste à jouer, l’accent doit toujours être mis sur la formation des techniques.
Gagner à tout prix n’est d’aucune utilité, l’important c’est le développement et la progression du groupe. Garde à l’esprit que chaque joueur assimile à des rythmes différents
Si tu aimes entraîner et que tu arrives à transmettre ta passion, il y a de fortes chances que tes joueurs évoluent rapidement. 
Si tu as apprécié cet article, je t’invite à soutenir le blog en t’abonnant à la newsletter. 

Prends soin de toi
À bientôt sur La Balle Orange