LE BLOG DES COACHS DE BASKET

Pourquoi il ne faut pas choisir la position de tes joueurs en fonction de leur taille

Qui va jouer ce week-end ? Et surtout à quel poste ?  Tu as face à toi une douzaine de jeunes pousses en short, et la décision la plus simple est de les répartir en fonction de leur taille. Les plus grands iront jouer dans la raquette, tandis que les petits en périphérie seront sur les ailes et à la mène. 
Mais est-ce vraiment une bonne idée ? La taille est-elle vraiment un bon indicateur de la position à laquelle les joueurs sont destinés ? 

Aujourd’hui dans La Balle Orange, je vais t’expliquer pourquoi tu ne dois pas choisir la position de tes joueurs sur le terrain en fonction de leur taille.

La taille d’un joueur ne veut rien dire

Chez les enfants, la taille ne veut pas dire grand-chose. 

On connaît tous ce gamin, qui a pris 20 cm en un an et qui d’un coup et passer de Lilliputien notoire à géant de la raquette ou encore cette fille qui a grandi plus vite que tout le monde, mais qui finalement n’a jamais dépassé le mètre 70. 

Bref, ne te  bases pas  sur la taille des enfants, les courbes de croissance sont capricieuses et à moins de savoir lire l’avenir dans les cartes, on ne sait jamais vraiment quelle sera leur taille finale. 

Manute Bol (231 cm) et Mugsy Bogues (159 cm)

Le potentiel ne s’évalue pas en cm 

Les compétences et la compréhension du jeu se développent à des moments différents en fonction des individus .
Chaque enfant à sa propre courbe de progression et tu veux un scoop ? Elle n’a souvent rien à voir avec la taille 😉. 
Certains joueurs seront des dribbleurs nés alors que d’autres auront une parfaite maîtrise du shoot, mais seront de piètres défenseurs. 

Tu vas devoir devoir t’adapter en fonction du niveau et des compétences de chacun. 

Si tu veux en faire des joueurs complets, le mieux c’est de les faire passer à tous les postes. De cette façon ils vont emmagasiner un max d’expérience et comprendre ce qu’il faut pour jouer à chaque poste.

Faire tourner les joueurs à tous les postes 

Parfois, un joueur de grande taille peut devenir un formidable meneur de jeu et inversement, des enfants de petite taille peuvent faire une poussée de croissance tardive et se transformer en future terreur des raquettes. Sans boule de cristal, impossible à prédire 🔮. 

C’est pourquoi il est si important que tu fasses tourner tes gamins à tous les postes. Que ce soit à l’entraînement ou en match, l’objectif est de leur donner un aperçu de toutes les responsabilités à avoir sur un terrain. 

Cerise sur le gâteau, ça va te permettre d’identifier leurs forces et leurs faiblesses beaucoup plus facilement. 
Autre point positif; décidément il n’y a que des avantages avec cette méthode 😜, tu offres à tes joueurs la possibilité  de voir de nouvelles choses. 

Dieu sait que la concentration n’est pas le point fort des jeunes d’aujourd’hui, alors autant les aider en maintenant leur intérêt sur le jeu. 

Pour certains joueurs, l’apprentissage d’un poste peut être particulièrement complexe. N’hésite pas à t’adapter, ajuster et improviser en fonction du profil de chacun. 
À la fin de ta première saison, tu auras une idée beaucoup plus précise de la place de chaque enfant sur le terrain. 
Je te conseille malgré tout de régulièrement les faire sortir de leur zone de confort. 
La clé n’est pas d’enfermer ton joueur à un poste précis, mais de libérer le potentiel caché de chaque enfant. 
Pourquoi ne pas laisser sa chance à ton grand de devenir un jour un très bon meneur de jeu .  
Et puis entre nous, plus tes joueurs auront appris de positions différentes plus ils seront précieux pour le collectif de l’équipe. Tu aurais beaucoup plus de combinaisons possibles à mettre en place notamment pour tes changements.