LE BLOG DES COACHS DE BASKET

Tout connaître des positions de jeu au basket-ball.

Le basket-ball est un sport unique ! Contrairement aux autres sports, il y a moins de spécialistes et de joueurs unidimensionnels. 
Autant te prévenir tout de suite, chaque joueur va devoir être complet et maîtriser une large palette de compétences. En même temps, c’est ce qui fait la beauté de notre sport.

Aujourd’hui dans La Balle Orange, on va s’attaquer à un vaste sujet : les positions de jeu au basket-ball. Prêt à plonger dans les arcanes de votre sport préféré ? On est parti.

Le rôle de l’entraîneur de basket.

Si tu veux de bons joueurs de basket, ils vont devoir maîtriser un max de compétences :

  • Passer et recevoir la balle 
  • Passer de l’attaque à la défense et inversement
  • Prendre des rebonds
  • Savoir tirer

Bref, tu l’as compris, il y a beaucoup de choses à connaître. Le Hic, c’est que tous les joueurs ne peuvent pas avoir le même niveau de capacité dans chaque domaine. 

Ton rôle en tant qu’entraîneur, c’est de les aider à développer et renforcer leurs compétences dans tous ces domaines. Une fois que c’est fait, tu vas devoir les intégrer dans la meilleure structure d’équipe possible. 

Donc, ta première tâche consiste à identifier les compétences nécessaires pour chacun de tes joueurs.
Ensuite, tu pourras les positionner aux postes où ils seront le plus efficaces. 

On va maintenant s’attaquer au coeur du sujet : les postes de jeu. Il en existe 5 en tout et chacun requiert des compétences spécifiques à développer et des attributs qui diffèrent quelque peu. 

Sans transition, voici la liste des différents postes de jeu que tu vas devoir connaître sur le bout des doigts. 

Le Meneur de jeu.

Sur le terrain, il te faut un chef d’orchestre, un maître à jouer capable de mettre en place les systèmes de jeu. Le meneur de jeu, c’est un peu le prolongement de l’entraîneur. 
Ton meneur va devoir maîtriser un paquet de compétences pour être efficace :

  • Manier correctement la balle
  • Lancer une contre-attaque à partir de n’importe quelle situation
  • Remonter la balle sous une forte pression défensive 
  • Poser le jeu et mettre en place les systèmes
  • Être capable de tirer suffisamment bien pour mobiliser les défenses
  • Être un excellent passeur et réussir à trouver le joueur libre
  • Lire les défenses et ajuster les attaques en conséquence
  • Avoir la capacité de pénétrer, attirer les défenses et finir le jeu

J’en passe et des meilleures, on est pas là pour te faire une liste à la Prévert 😉

L‘arrière. 

Généralement, l’arrière ou poste « 2 » est le meilleur tireur de l’équipe. 

Il a un rôle de soutien au meneur ; c’est lui qui reçoit sa première passe. Il est donc souvent en charge de lancer les attaques. 

Du coup, il a intérêt à bien maîtriser la passe pour pouvoir relayer la balle aux autres joueurs de l’équipe. 

Comme le meneur, il doit être capable finir les attaques soit par un jeu rapide, soit en fixant la défense pour un tir ouvert de l’un de ses partenaires. 

C’est un joueur rapide et incisif, qui excelle dans l’art du 1 contre 1.

Lailier.

L’ailier ou poste « 3 » est un joueur ultra polyvalent. Souvent plus grand que le meneur de jeu et l’arrière, il n’en reste pas moins un excellent manieur de ballon et passeur. 

Il diffère des deux postes précédents dans sa capacité à alterner entre jeu au post et jeu aux larges, derrière la ligne à 3 points.
Son objectif est d’aider les 2 arrières à étirer les défenses pour libérer de l’espace dans la raquette. 

Il doit également être un excellent rebondeur offensif. Souvent les défenses sont focalisées sur le pivot et l’ailier fort, laissant de la place au poste 3 pour prendre une moisson de rebond.

Lailier fort. 

On l’appelle l’attaquant de puissance, c’est un des joueurs les plus grands de l’équipe. 

Du coup, sa première mission est devenir l’un des répondeurs principaux de ton équipe. 

Sa taille et sa puissance doivent lui permettre de se créer des tirs faciles près du cercle. Mais attention, son rôle ne s’arrête pas là, surtout dans le basket moderne. 

En plus d’être lui aussi un bon passeur et un receveur, les ailiers forts sont de plus en plus de formidables shooteurs à 3 points. 

Eh oui, le jeu évolue en permanence ma petite dame.

Le Pivot. 

Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle également le centre, il est souvent le coeur de l’équipe. 

Comme pour le poste « 4 », le pivot a le devoir d’être un excellent rebondeur.

Même si le jeu actuel a tendance à faire évoluer les choses, le pivot contrairement aux autres joueurs évolue exclusivement dos au panier.  

Il marque donc la plupart de ses paniers près du cercle, là où les pourcentages sont les plus élevés. 

Ton pivot doit également être un excellent tireur de lancer-franc. Oui, je sais, c’est souvent l’inverse mais réfléchis bien, la plupart de ses tirs sont effectués dans le trafic, du coup, c’est lui qui a le plus de chance de provoquer des fautes et de se retrouver sur la ligne.

Bon tu vois, ce n’était pas si terrible, j’en ai fini avec ce tour d’horizon des différents postes de jeu. Bien évidemment, il y a encore beaucoup à dire sur chacun de ces postes.
Mon objectif ici était surtout de te dresser un portrait rapide des compétences à développer en fonction de la position de tes joueurs. 
Si tu souhaites faire le plein d’exercices pour tes entraînements, je te conseille de t’abonner à ma newsletter : chaque mois, tu recevras un cahier spécial de 20 pages sur un thème donné. Alors, fonce, c’est par ici !